Priorité 1° degré respecté avec 462 postes créés mais  très nette  baisse dans le 2° degré avec 141 postes seulement et même des  suppressions qui  s’amplifient pour les personnels administratifs (-16) dans l’académie de Versailles. Ce qui aggravera les conditions d’exercice des personnels et d’apprentissage des élèves ! Ce n’est pas acceptable pour le Sgen-CFDT !

Clés de compréhension

  • Dotations nationales
  • Dotations dans l'académie de Versailles

Absence de dialogue socialMoyens et postes  pour la rentrée 2019 : la baisse continue

CREATION DE  de 603 POSTES en 2019 soit près de 200 ans de moins que l’an dernier  DANS L’ACADEMIE DE VERSAILLES dans le 1° degré notamment  et  de façon moindre dans le  2° degré. Par contre,  baisse et absence de créations pour les personnels ATSS.

C’est globalement beaucoup moins qu’en 2017 qui avait connu une augmentation de 1152 postes.

 De plus, L’absence de carte REP et REP + en lycée polyvalent et professionnel continue de pénaliser lourdement les élèves issus des quartiers défavorisés et les conditions d’exercice des collègues. Le Sgen-CFDT demande toujours une réèlle concertation à ce sujet ; qu’en est il des 40 postes crées en 2017 pour les lycées et LP d’éducation prioritaire ?

I) DOTATIONS pour la prochaine rentrée scolaire 2019

Si le Sgen-CFDT reconnait la priorité poursuivie dans les créations de postes du 1° degré (+ 2325), il dénonce la chute dans le second degré (- 465) auquel il faut ajouter les postes stagiaires (-400) et la transformation des postes vacants en 2085 heures supplémentaires. Pourtant  les effectifs ne cessent de croître  (+32 144 élèves soit 6000 de plus qu’en 2017) et les enseignants ne pourront absorber toutes les heures supplémentaires. Inquiétante également la chute du recrutement des psychologues de l’éducation nationale dont principalement les conseiller.es en  orientation (- 120/130 postes).  De même, le Sgen-CFDT dénonce   la baisse des emplois administratifs (-400) ainsi que l’absence de création de poste pour les personnels de santé et de service social. De plus, Il revendique des emplois à temps pleins pour les AESH

Avec environ 1330 postes crées pour la rentrée 2019, plus de moitié moins que l’an dernier, le ministère infléchit la politique de création de postes menées depuis 5 ans ,( + 3800 postes en 2018, + 9211  en 2017 + 6639  en 2016,+ 5039  en 2015, + 3650 en 2014-15 et + 6670 en 2013-14 qui visait à compenser les 72 000 postes supprimés sous l’Ere Sarkosy).

Avec des classes déjà surchargées, les conditions d’apprentissage et de travail poursuivront leur dégradation.

- AU NIVEAU NATIONAL :
  • 1er degré : + 2325 postes  consacrés principalement au dédoublement en CP et CE1 de REP et REP +, (c’était + 4961 en 2018, +4311 postes en 2017, + 3911  en 2016, + 2511 en 2015, + 2355 en 2014 + 3006 en 2013 et – 8467 postes depuis 2011).
  • 2° degré : – 465 postes, (c’était + 120 postes en 2018, + 4400  en 2017, + 2804 en 2016, 2500 en 2015, + 986 en 2014 + 3764 en 2013 et – 10350 postes depuis 2011).

. Quid des postes  consacrés aux lycées et LP les plus défavorisés (450 en 2017) ?

. Quid des postes CPE dans  le cadre du programme de la vie de l’élève, (250 en 2017) ?

  • 4500 postes AESH seront crées.
  •  – 400 postes d’administratif-ves : (c’était – 200 postes en 2018,  + 100 en 2017,  2016 et 2015, + 50 en 2014, + 100 en 2013 et – 1000 postes depuis 2011).  Si  2018 les postes supprimés concernaient le projet SIRHEN pour 30 d’entre eux et les établissements pour  70 postes,  ils devraient représenter  40 postes à l’administration centrale et 360 dans les académies en 2019.

 

- AU NIVEAU DE L’ACADEMIE DE VERSAILLES

Avec environ seulement 587 postes crées, principalement dans le 1er degré, les créations  sont en nette régression, soit environ 300 en moins  par rapport à l’an dernier et sont loin de compenser la pression démographique.

C’était + 800 postes en 2018, + 1152  en 2017, + 870 en 2016, en 2015, + 496 en 2014 + 839 en 2013 et – 1415 postes en moins depuis 2011,

  • 1° degré, écoles maternelles et élémentaires : + 462 postes (c’était + 609 en 2018,  + 550 en 2017,  + 500 en 2016, + 339 en 2015, + 388 en 2014, + 439 en 2013 et – 380 suppressions depuis 2011)
  • 2° degré, collèges, lycées, LP : + 141 postes  (c’était 206 en 2018,  560 en 2017,  + 370 en 2016, 309 en 2015, + 100 en 2014, + 400 en 2013 et 998 suppressions depuis 2011).

. CPE : 0 (+ 22 depuis 2014).

. Administratifs : – 16 (Pour mémoire, – 8 en 2018, +10 en 2017, + 7 en 2016 et en 2015, + 14 en 2013 et – 50 depuis 2011).

. Assistant.e.s de Service social : 0  (+ 13 depuis 2013)

. Infirmier.e.s : 0 (+ 16 depuis 2013)

FAITES NOUS PART DES DIFFICULTES RENCONTREES DANS VOS ETABLISSEMENTS A : elusgen@cfdtversailles.fr

- EN SAVOIR PLUS ?

  • Vous pouvez lire les articles sur les créations et répartitions de postes sur le site de notre fédération
  • Vous pouvez consulter nos articles sur la rentrée scolaire 2° degré, 1° degré, Personnels ATSS

Les militant-e-s du Sgen-CFDT académie de Versailles